dimanche 24 mars 2013

La sainte chaise électrique, instrument du salut de l'humanité ?

Si effectivement le Christ avait été exécuté sur une chaise électrique, avez-vous pensé que c'est une chaise électrique, parfois dorée (peut-être plus stylisée cependant que celles qui apparaissent sur le dessin), qui apparaîtrait sur la mitre des évêques ou la tiare des papes et au sommet des coupoles et des clochers des églises ?
Que ce serait des chaises électriques qui pendraient aux chaînes des pectoraux des ecclésiastiques, peut-être sur leurs bagues d'apparat ?
Que l'on promènerait des chaises électriques au bout des bâtons dans les processions ?
Et que les bénédictions et ce qu'on appelle les « signes de croix » auraient la forme d'une chaise, comme vous voyez en pointillés sur le dessin, ou s'appelleraient les « signes de chaises » ?
La chaise électrique apparaîtrait même sur les tombes des Chrétiens.
Si cette hypothèse vous laisse stupéfaits, songez à la stupéfaction qu'éprouveraient les Romains des deux premiers siècles après la naissance du Christ s'ils pouvaient voir l'usage que les Chrétiens font de la croix, qui n'était, pour eux, que l'équivalent de la chaise électrique, c'est-à-dire l'instrument infamant au moyen duquel on exécutait les condamnés à mort pour qu'ils expient leurs crimes.

2 commentaires:

orfeenix a dit…

Ciel, et s' il avait subi un viol?

Jack a dit…

Cela dépend : en serait-il mort ?
Et avec quoi le viol aurait-il été commis (car on peut violer avec bien des objets) ?
Mais je frémis comme vous si le viol (mortel) avait été accompli « normalement », par un vieux lévite par exemple !

Publier un commentaire