samedi 23 mars 2013

Ça ne fait pas peur qu'aux oiseaux

L'implantation universelle de la « merdebouffe » (oui, c'est un néologisme pas mal vulgaire mais j'en suis fier) se poursuit.
Certains la justifient en disant que jamais il y a eu si peu de famine sur la planète à cause des bas prix contre lesquels on l'offre, cette « merdebouffe ».
Si j'en crois cette photo, la voilà offerte aux oiseaux.
On aura ainsi ceci qui ne volera plus :


plutôt que cela qui ne nous débarrassera plus des moustiques qui font déjà de nous leurs choux gras et qui le feront davantage, étant plus nombreux :


Avec ce que la humains mangent nous serons la « merdebouffe  » des moustiques et de tous les êtres vivants.
Bel avenir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire