jeudi 13 décembre 2012

Palais royal de Venise

On a procédé récemment à la restauration de certaines pièces du Palais royal de Venise que Napoléon Bonaparte - à titre de roi d'Italie- avait fait construire au fond de la Piazza San Marco où il faisait face à la basilique du même nom.
Ces pièces sont celles où a séjourné à deux ou trois reprises vers le milieu du 19e siècle l'impératrice Élisabeth d'Autriche -plus connue sous le nom de Sissi à cause du film- puisque Venise à cette époque était soumise à la domination de l'empire d'Autriche que dirigeait le mari de l'impératrice.
On voit le portrait de celle-ci à droite, près de la fenêtre d'où l'on aperçoit au loin l'église du Redentore et la Giudecca.
Il est ironique de penser qu'on a d'abord restauré les pièces où ont séjourné les descendants des ennemis de Napoléon (les Habsbourg) alors que c'est lui qui avait fait construire le palais, pour lui et pour le vice-roi Eugène de Beauharnais, son fils adoptif.
Sans doute une forme de vengeance des Vénitiens à l'égard de l'empereur des Français.
Car celui-ci est aussi celui qui, à leur grand regret, a mis fin pour toujours à l'indépendance de Venise et de la Vénétie.
À mon grand regret également.
Depuis la perte de son indépendance, Venise ne connaît plus que des malheurs sous la domination tour à tour française, autrichienne et, aujourd'hui (depuis 1860), italienne.
Je songe à faire une page Facebook où une pétition demanderait la restitution de son indépendance à la République de Venise et la réparation de l'erreur du « Corse aux cheveux plats ».
En attendant, voici un zoom sur le portrait de la mélancolique Sissi :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire