vendredi 29 juin 2012

Une vie

Loula nous rapporte une maxime cherokee que chacun d'entre nous devrait méditer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire