samedi 30 juin 2012

Le Christ prédateur

Le cadrage d'une photographie est l'un des moyens à la disposition d'un photographe pour exprimer une opinion.
Dans cette photo de Rio de Janeiro prise à partir de l'épaule du grand Christ du Corcovado, celui-ci apparaît comme un rapace s'apprêtant à fondre sur ses proies, les habitants de
Rio (les Cariocas).
Le cadrage est encore accentué par la forme du menton de la statue qui ressemble (un peu) à un bec crochu au premier plan.
C'est une opinion du photographe (ou est-ce moi qui la lui prête?), non sur Jésus-Christ (difficile de prendre parti contre une victime) mais sur ceux qui se réclament de lui pour se gratuitement faire vivre aux dépens de tous: les églises, toutes les églises, et les associations religieuses.
Celle qui transforme le juif crucifié il y a 2 000 ans en Christ prédateur.

C'est le cadrage habituel. Vous voyez la différence? Ici il semble accueillir, protéger.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire