vendredi 10 juillet 2020

Gorge lilas

Un oiseau africain (on le voit à ses superbes couleurs) : un rollier à gorge lilas (j'aime mieux ce nom-là à celui qu'on lui attribue en première position dans Wikipédia)!
Hélas, il n'émigre pas vers nos contrées (où il serait sans doute victime de discrimination de vous savez qui) !
Si nous n'allons pas le voir chez lui, nous devrons nous contenter de photos comme celle-ci !

jeudi 9 juillet 2020

Température du jour à Arvida (9 juillet 2020)


Iris

Ces bleus de l'iris versicolore, emblème floral du Québec, comment ne pas en être soufflé ?
La fleur de lys ne provient pas du lys mais de l'iris !
Iris, la messagère des dieux !

L'été disparu, l'été aimé qui ne reviendra plus

Crédit photo : ©Hugo-Sébastien Aubert/La Presse

Cette photo, c'est l'été !
Du moins l'été au Saguenay avant les changements climatiques !
Même si la photo semble avoir été prise plutôt en Gaspésie qu'au Saguenay.
La fraîcheur de l'eau devant le phare ; un champ où poussent l'herbe verte et cette belles graminées du premier plan, herbe et graminées qui ne sont pas jaunies et desséchés par un soleil trop violent, un soleil sans merci !
Un été disparu, hélas, c'est l'été qu'il y a dans la photo !
L'été aimé qui ne reviendra plus !

Vaut mieux se contenter des affiches !

Ah ! Si la réalité était comme dans les affiches, je m'y précipiterais !
Mais la réalité que peint mensongèrement cette affiche n'existe plus depuis longtemps et n'a jamais existé puisque le lac de Garde, dans les années trente de l'affiche, était aux mains des fascistes mussoliniens !
Et, jusqu'à très récemment, ce qu'il en restait, de cette tranquillité des années trente (pour les racistes partisans de Mussolini), était couvert par des hordes touristiques insoucieuses qui ne songeaient à rien ! 
Vaut mieux se contenter des affiches !

mercredi 8 juillet 2020

Température du jour à Arvida (8 juillet 2020)


Bord de l'eau des temps heureux


1. Dans la photo, c'était manifestement avant le coronavirus, au temps béni où l'on pouvait vivre collés les uns sur les autres ;
2. Ce bord de l'eau, je le préfère à n'importe quelle plage de sable ou de galets !

L'empoisonnement

Toute cette fraîcheur tranquille qui disparaît peu à peu à cause des substances infernales qu'on va chercher sous la terre et que l'on brûle en chargeant notre air de leurs poisons !

mardi 7 juillet 2020

Température du jour à Arvida (7 juillet 2020)


Furoncles mercuriens

Il y a des d'étranges furoncles bleus sur Mercure avant même que les humains y arrivent !
À quelle pandémie solaire ne faut-il pas s'attendre ?

Ce que révèle la vue aérienne du mont Rushmore

Cette simple photo du mont Rushmore révèle ce qu'est la colonisation européenne du Nouveau Monde : une tentative pour imposer à une nature sauvage et inviolable la blancheur que les Européens croient être celle de la Grèce et qui serait à l'origine de leur civilisation.
Ils se trompent dans tous les cas : 
1. la Grèce, si on considère ses sculptures et ses monuments, n'était pas blanche mais multicolore, disons polychrome, pour utiliser un mot d'origine grecque plutôt que latine ;
2. le petit espace occupé par les sculptures d'esclavagistes et de génocidaires blancs dans l'immense espace sombre et accidenté des terres sauvages du continent montre qui l'emportera finalement !

Les chiens des États-Unis plus intelligents que ceux du Québec

Ces chiens des États-Unis sont même plus intelligents que les chiens du Québec qui aboyaient lorsque John A. MacDonald, qui se moquait d'eux et les insultait, faisait exécuter Louis Riel !
Ces chiens savent que la merde et l'urine sont plus puissantes que les aboiements !

Des violeurs pour remplacer esclavagistes et massacreurs

Une suggestion pour remplacer les visages d'esclavagistes et/ou de massacreurs d'Autochtones du Nouveau Monde sculptés sur les parois du mont Rushmore, ces amateurs contemporains de viols de toutes sortes, bien représentatifs de la culture étasunienne et mondiale !

lundi 6 juillet 2020

Température du jour à Arvida (6 juillet 2020)


La prodigieuse montée vers la Victoire de Samothrace

Crédit photo : ©Manuel Lagos Cid/Paris Match

Sans les milliards de visiteurs qui empêchent toute vraie admiration des œuvres au Louvre, comme dans n'importe quel grand musée, la montée vers la Victoire de Samothrace apparaît vertigineuse, comme, sans doute, ses concepteurs l'avaient imaginée.
Dans cette photo, elle est enfin comme elle n'est jamais, hélas !
Un zoom sur le sommet de la montée ?
 



L'avenue Saint-Denis, à Québec


Deux vues de l'avenue Saint-Denis, face à la Citadelle, Québec.

dimanche 5 juillet 2020

Température du jour à Arvida (5 juillet 2020.)


Le libérateur déboulonné à Boston

C’est le monument en l’honneur d’Abraham Lincoln que l’on déboulonnera bientôt à Boston où, manifestement, on est plus courageux qu’à Montréal !
À Boston, on déboulonnera la statue d'un véritable libérateur d'esclaves ; à Montréal, on hésite à déboulonner la statue d'un fieffé génocidaire !
C'est qu'en voulant rendre hommage à Lincoln pour avoir mis fin à l’esclavage noir aux USA, on a représenté celui-ci glorieusement debout mais avec un Noir à genoux devant lui et tenant des chaînes brisées.
On n’a pas du tout pensé qu'on humilierait les esclaves Noirs libérés en leur donnant comme représentant un Noir dans une position humiliante devant le Blanc debout.
La pensée inconscientes des Blancs dans toute son horreur !