jeudi 18 juin 2020

Stonehenge

À l'époque où nous avons visité Stonehenge, près de Salisbury, il n'y avait aucune interdiction, comme il y en a maintenant, nous dit-on : les visiteurs pouvaient déambuler librement parmi les pierres et à l'intérieur de l'impressionnante structure.
Il y avait, avec les visiteurs ordinaires comme nous, des visiteurs étranges : vêtements hippies, cheveux filasses, semés de fleurs et sales, et qui semblaient y accomplir un pèlerinage.
Des gens plutôt mystiques !
Peut-être avaient-ils raison de l'être car le lieu est peut-être un temple paléolithique, sait-on !
Mais l'agitation de ces mystiques était plutôt énervante, dirais-je !
Peut-être pas plus que la poussive et répétitive agitation des célébrants des cérémonies religieuses catholiques pour des incroyants !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire