vendredi 31 janvier 2020

« Le coronavirus et la dictature » ou « N'importe quel virus et la dictature »

C'est dans L'OBS (no 2882, 30 janvier 2020, page 40) :

Il a fallu plus de trois semaines à Pékin pour alerter l'OMS sur la crise sanitaire de Wuhan. Et attendre la parole du chef du régime autocratique pour que soient enfin déployées des mesures contre la contagion.

« Le coronavirus et la dictature », pourrait-on intituler la chose !
Un cordon sanitaire et idéologique est absolument nécessaire !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire