jeudi 25 juillet 2019

Est-il question de tarif ?

Se pourrait-il que cette image dépeigne le mariage comme une forme de l,amour que Baudelaire aurait appelé « tarifé » ?
Ou ne dépeint-elle que l'amour tarifé, sans présumer des cérémonies qui l'ont précédé ou suivi ou accompagné ?
Je vous laisse répondre à ces questions car je ne saurais le faire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire