dimanche 30 juin 2019

Pour l'élargissement de la loi sur l'aide médicale à mourir

Crédit photo :  © Alain Nogues / Gettyimages 

Cette photo date de l'adoption de la loi sur l'interruption volontaire de grossesse en France, au cours des années 70 du 20e siècle (loi Veil).
Il faudrait faire des manifestations similaires pour que la loi sur l'aide médicale à mourir soit moins restrictive que l'ont faite les parlements du Canada et du Québec et plus conforme à la décision de la Cour Suprême du Canada en 2015.
Aucun(e) ministre, aucun(e) député(e), aucune église, aucun médecin n'a, d'aucune façon, le droit de régenter quelque chose d'aussi intime et d'aussi personnel que la mort d'une personne et les souffrances qui l'accompagnent !
Seule la personne qui souffre et qui meurt en a le droit !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire