jeudi 27 décembre 2018

Biscuits révulsés

Deux biscuits de Noël (que les Français appelleraient « cookies », terme anglais parce que le mot « biscuit », pour eux, signifie autre chose que ce qu'il signifie pour nous, Québécois) dont le visage traduit la répugnance qu'ils avaient d'être mangés par le Père Noël.
« Avaient » car ils l'ont perdu, maintenant, leur visage, ayant été effectivement mangés tout entier par l'obèse vieillard vêtu de rouge, l'avant-dernière nuit !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire