mardi 7 août 2018

moi aussi j’ai des étoiles/et des abîmes bleus.



L’océan

C’est ça, l’océan :

le sérieux même, 

puissant et gris.

Mais tout comme l’âme

dans la solitude

ouvre tout à coup

ses miroitements

à des abîmes de mystères – 

ainsi l’océan

par un matin bleu

peut s’ouvrir au ciel

et aux solitudes.

Tu vois, dit-il tout scintillant,

moi aussi j’ai des étoiles
et des abîmes bleus.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire