vendredi 19 février 2016

Le désabusé de Constantinople

C'est un Christ Pantocrator de la basilique Sainte-Sophie à Constantinople.
(Christ Pantocrator : contradiction dans les termes sur laquelle les églises chrétiennes ont établi leur prétention à parler au nom de Dieu, voire, comme l'Église catholique particulièrement, à être Dieu sur Terre).
Comme vous, j'ai remarqué son air désabusé, déçu, d'une profonde déception, celle-là même que je ressens devant la tournure des choses.
Tournure actuelle et historique : les choses ont toujours tourné comme elles tournent, ne nous faisons pas d'illusions.
Ce Christ, qui ne ressemble évidemment pas au Jésus réel de Galilée, avec son auréole empruntée aux représentations des empereurs romains et des basileus byzantins, j'en fais le symbole de ce désabusement général.
Voyez-le de plus près :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire