dimanche 3 mai 2015

Les hypocrites et obsédés prélats du « Spiegel »

Comme hier (ici), une autre belle page couverture du «  Der Spiegel ».
Celle-là est intitulée comme vous le voyez, « Die Scheinheiligen » (« Les hypocrites ») et présente un évêque s'introduisant la main dans la braguette.
« Der Spiegel », quant à lui, met le doigt sur quelque chose d'essentiel à propos des prélats et de l'enseignement de l'Église catholique et, je dirais, de toutes les religions.
Ces prélats sont, en effet, tellement obsédés par le sexe (le sous-titre de la page couverture est, en français « L'Église catholique et le sexe », mais le problème est celui de toutes les religions et, je dirais, de tous les imbéciles) que, parmi les 7 péchés capitaux (l'orgueil, l'avarice, l'envie, la colère, la luxure, la paresse, la gourmandise), la luxure est le seul qu'ils évoquent toujours et sans cesse, alors qu'aux 6 autres ils succombent manifestement sans daigner savoir qu'ils sont, au moins, aussi graves (à mon avis, davantage) que la luxure.
Ne les voyez-vous pas, remplis d'orgueil et couverts d'ors et de pierreries sous forme de crucifix, sur une énorme bedaine, et de bagues sur des doigts trop ronds, défiler dans des processions hautaines ou à l'intérieur de limousine coûteuses où ils prennent trop d'aise, vitupérant des excommunications rageuses contre ceux qui ont le front de ne pas penser comme eux ou de ne pas agir comme ils n'agissent pas eux-mêmes, ou de ne pas agir comme ils disent mais comme ils font ?
(N'avez-vous pas reconnu les 6 autres péchés capitaux dans ce paragraphe ?)
Quand ils condamnent votre vie sexuelle, attirez leur attention sur leur scandaleuse bedaine, sur leurs ors, sur leur cupidité, leur morgue et leur mépris, et envoyez-les paître en enfer dont ils sont les messagers !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire