samedi 2 mai 2015

Le Christ des antisémites

Non, ce n'est ni Conchita Wurst, ni une femme à barbe qui aurait à son tour gagné un quelconque prix de l'Eurovision.
C'est le blond féminin aux yeux verts que les Chrétiens ont imaginé pour jouer le rôle de Jésus-Christ dans leurs dévotions.
Il a raison d'avoir acheté une croix à construire chez IKEA.
Pas pour qu'on le crucifie, lui : pour crucifier, non sans les avoir flagellés et couronnés d'épines, les antisémites qui l'ont imaginé ainsi !

P. S. Je n'osais croire que Michel-Ange a participé à l'opération mais étant donné le mièvre Christ qu'il a représenté (voir ci-dessous) dans la Pieta du Vatican, je dois me résigner :

 Quel mielleux mort, ne trouvez-vous pas ?
Mais l'antisémitisme de Michel-Ange m'a toujours paru évident : il a représenté le roi David (un Juif) non circoncis, à Florence, et plusieurs Christ nus, également non circoncis, croyant sans doute  faire croire aux gens, comme son Église et sa foi, que le roi d'Israël, et le prétendu fils de Dieu et de la Vierge étaient plutôt des Grecs ou des Romains que des Juifs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire