dimanche 15 juin 2014

Portraits révélateurs au Panthéon de Paris

Une signification possible de l'installation de portraits grand format de personnes anonymes que JR a fait sur le plancher de la nef du Panthéon de Paris est que, pour devenir « grand homme » et être inhumé avec les autres auxquels  « la patrie est reconnaissante » il faut avoir piétiné bien d'autres humains.
Les portraits installés dans la coupole peuvent peut-être avoir une signification différente, voire contraire, mais ceux sur lesquels on peut marcher me semblent pouvoir prendre cette signification-là.
Par ailleurs, le fait (bien évident dans la photo) que le Panthéon de Paris a la forme d'une église (ce serait étonnant qu'il ne l'ait pas puisque, comme vous le savez peut-être, le bâtiment était destiné à l'origine à être une église dédiée à sainte Geneviève), ce fait me semble plein de significations pas toujours opportunes.
On pourrait en effet mettre ce fait en parallèle avec l'équivalent du Panthéon en Angleterre, l'abbatiale de Westminster, qui est resté avec raison un temple religieux puisque l'Angleterre n'est pas un état laïque, alors que la France, pour sa part, est censée être laïque, qu'elle a « laïcisé » en principe l'église qui lui sert de Panthéon mais qu'elle célèbre, par des congés (et des « ponts » innombrables), tous les dogmes religieux catholiques qui se présentent, aussi bien l'Ascension, que la Pentecôte et que Pâques et que Noël et tutti quanti.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire