dimanche 13 octobre 2019

Goliath

C'est la première statue de Goliath, celui que David a tué d'une pierre selon la Bible, dont j'entends parler et que je vois.
Elle est de Christophe Charbonnel et s'intitule « Goliath monumental ».
Dans ma perception, elle s'oppose, évidemment, avec sa peau rouge et son attitude menaçante, au blanc et attentif David de Michel-Ange.
Vous avez deviné que, philosophiquement, je la préfère au David florentin.
Si Goliath l'avait emporté, nous n'aurions peut-être pas subi, et ne subirions peut-être pas encore, ces horribles et meurtriers monothéismes !
Peut-être, ma prise de position a-t-elle aussi quelque chose à voir avec la guerre israélo-palestinienne.

Et avec les massacres que les Blancs ont impitoyablement perpétrés, et qu'ils continuent encore de perpétrer, dans le Nouveau Monde, sur les Autochtones, et sur les Noirs qu'ils y ont importés en tant qu'esclaves.
Mais la guerre israélo-palestinienne et ces massacres ne sont-ils pas irrémédiablement liés ?
Je le crois !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire