samedi 16 mai 2015

Les démons de Saint-Pierre

La porte, entourée d'anges presque nus, d'un tombeau à Saint-Pierre de Rome.
L'inscription latine qu'on y lit :


Beati mortui qui in Domino moriuntur

(Bienheureux les morts qui sont morts dans le Seigneur)

Ces morts ne sont ni les papes, ni les cardinaux, ni leurs serviteurs qui hantent habituellement ces lieux, ni ceux qui y ont exercé une quelconque parcelle de leur pouvoir usurpé.
Nul de ceux qui ont exercé un quelconque pouvoir ne peut être « mort dans le Seigneur ».
Ils sont tous voués aux gémonies éternelles (si elles existent) malgré les proclamations de sainteté ou les canonisations ou les titres qu'ils ont portés ou portent mensongèrement de « serviteurs des serviteurs de Dieu ».

Tous étaient ou sont des démons dès leur naissance !
Les anges nus sont eux-mêmes de démons déguisés !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire