dimanche 17 mai 2020

Dikoros et divinisation

Alexandre le Grand, cette photo me l'a rappelé, avait, entre autres, « dikoros » comme surnom.
« Dikoros » signifie deux pupilles, comme le modèle photographié, pourrait-on imaginer, mais dans un seul œil.
En réalité, Alexandre avait deux iris de couleurs différentes dans un œil ou, peut-être, plus vraisemblablement, un seul iris de deux couleurs différentes, mais pour les Macédoniens (et les Grecs alliés) cela lui donnait une double vision, une vision multipliée par deux, donc une vision divine (les Grecs transformaient n'importe quelle incongruité en quelque chose de divin : il faut se rappeler que c'est un Grec, un Grec de religion (et d'origine) juives, et citoyen romain, mais un Grec, Paul de Tarse, qui a transformé le Galiléen Jésus en dieu, avec un sens du « marketing », de la mise en marché, qui est bien l'apanage des Grecs).
La divinisation d'Alexandre le Grand : juste un précédent, parmi d'autres, de la divinisation du Galiléen !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire