jeudi 6 décembre 2018

Viatique ou pochette communion

Parfois, quand j'étais jeune, lors d'un séjour à Chambord, chez mes grands-parents maternels, un prêtre se présentait à la maison, tôt le matin, ou passait devant en se dirigeant vers une maison voisine.
À sa main, il portait ce que vous voyez dans la photo et que l'on appelait le « viatique » : c'était la communion pour un agonisant ou pour une personne très gravement malade et qui ne pouvait se rendre à l'église.
On m'a déjà dit que le viatique comportait parfois les deux espèces pour la communion, hostie et vin, mais je n'ai jamais aperçu que les hosties (car, parfois, il y avait plusieurs hosties).
Je crois que l'on pourrai appeler ce viatique « pochette communion ».
 Dernièrement j'ai vu, avec étonnement, passer cette photo, sur Internet, de ce qui en serait l'équivalent moderne. Le croirez-vous ?
 Moins onéreux mais plus polluant, peut-être.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire