samedi 17 mars 2018

Représentations du fort Chambly

C'est une toile du peintre d'origine néerlandaise Cornélius Krieghoff.
Elle date de 1858 et représente, en hiver, le fort Chambly, à droite.
Au centre, dans le lointain, une des montagnes sœurs du Mont Royal à Montréal, qui forme, avec d'autres, la chaîne de (10) collines qui a donné son nom à la région : Montérégie !
Au moment où la toile a été peinte, le fort, construit en bois, fin du 17e siècle, puis en pierres, début 18e siècle (1709-1711), par les Français, était abandonné, depuis 1850, par les troupe britanniques qui l'occupaient.
De nos jours, il a été restauré et forme l'un des attraits de la ville qui porte son nom.
On en a une gravure datant de 1840 (avant son abandon), par William Henry Bartlett :

On voit peut-être un peu mieux que dans la toile qu'il a été construit au bord de la rivière Richelieu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire