dimanche 3 septembre 2017

Le bleu, le blanc et l'exil du rouge

Ainsi accompagné de certains éléments de la cathédrale Saint-Paul, le bâtiment surnommé « Gerkin », par les irrespectueux Londoniens, acquiert une beauté supplémentaire.
Les bleus et les blancs, le marbre mat et le verre réfléchissant, les accents dorés de la cathédrale et les filets blancs du « Gerkin » s'exaltent mutuellement.
Comme si, enfin, le rouge avait été exilé !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire