mardi 15 août 2017

Le serpent doré

Ce serpent doré prend la forme d'une esperluette.
Ce caractère a, dit-on, été inventé par Tiron, le secrétaire et affranchi ami de Cicéron, avec mille autre signes sténographiques pour transcrire les discours de Cicéron au Sénat et dans les tribunaux.
Comme à l'origine, dans la sténographie de
Tiron, il signifie « et » et joue le rôle de cette conjonction de coordination là où il est utilisé.
Mais il est surtout utilisé, en français, dans les raisons sociales de compagnies : le présenter comme un serpent doré menaçant est donc une prise de position sociale et politique, que je partage.
Et je suis aussi d'accord pour lui enfoncer un clou dans la tête, comme dans celle des dirigeants accablés sous les bonis qu'on leur verse en plus de leur salaire de base. 
C'est le serpent du paradis terrestre, celui qui en a chassé pour toujours les humains que nous sommes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire