lundi 5 juin 2017

Contraste montréalais

Crédit photo : Ninon Pednault/La Presse
  
Dans le cadre d'une « Balade de la paix », qui forme une sorte de musée à ciel ouvert, comprenant sculptures, photographies et autres œuvres d'art, sur la rue Sherbrooke, à Montréal, on a placé cette « Nana danseuse » de Niki de Saint Phalle, devant les vénérables bâtiments de l'université McGill.
La colorée sculpture d'origine française et ce qu'on pourrait appeler, comme les autres universités, la « boîte à diplômes et à recherches » anglophone, forment un heureux contraste qui symbolise bien Montréal.
Ne trouvez-vous pas ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire