samedi 20 mai 2017

La Victoire du pied du Mont Royal

 Crédit photo : Denis-Carl Robidoux

Cette Victoire a été nommée « Renommée », mais c'est une Victoire.
Elle surmonte un monument consacré à quelqu'un que je ne nommerai pas parce que, selon moi, il ne mérite pas ce monument, étant un traître à la nation québécoise que, trompé content (comme dans l'expression « cocu content »), comme tous les collaborateurs québécois du gouvernement du Canada,  et après avoir été patriote en 1837-1838, il a placé les Québécois, par d'arrivistes, veules et ignorantes tractations, sous la domination des héritiers de l'empire britannique au Canada.
Qu'il sombre dans l'oubli où il est déjà.
Les Montréalais appellent cette Victoire « la statue de l'ange » (vocabulaire religieux : la traître Église romaine, par hypocrite calcul, était également en faveur de l'asservissement des Québécois aux héritiers de l'Empire britannique) : gardons ce nom pour le monument entier.
La photo entière, dont la Victoire fait partie, a été prise à l'automne et représente le pied du mont Royal ainsi qu'une partie du centre-ville de Montréal.
La voici :

 Crédit photo : Denis-Carl Robidoux

Voici un zoom sur la Victoire seule : 

 Crédit photo : Denis-Carl Robidoux
 
Que cette publication hâte la venue de la Victoire de la libération !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire