samedi 17 décembre 2016

L'admirateur d'un dictateur assassin et tricheur

https://fr.wikipedia.org/wiki/Andre%C3%AF_Makine
On vient de trouver l'équivalent de Balzac monarchiste en cet admirateur de l'assassin Poutine.
Le peintre grec Apelle conseillait au cordonnier de limiter ses critiques à la sandale représentée dans ses tableaux (
Sutor, ne supra crepidam ; en français :« Cordonnier, pas plus haut que la sandale ») .
Peut-être devait-on conseiller au romancier de s'intéresser publiquement à l'architecture des romans et aux personnages, et à la littérature en général ainsi qu'à la défense de la langue française, plutôt qu'aux dictateurs réels et aux tricheurs autocrates !
Quel malheur, j'aimais bien ses romans !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire