mardi 13 décembre 2016

Colonnes-palmiers et chapiteaux feuillus

Ils n'étaient pas tous fous (comme George III dans les dernières décennies de sa vie) ces Hanovre qui ont régné sur l'Angleterre (et la Grande-Bretagne, voire sur le Québec et sur ce qui restait, à leur époque, de la Nouvelle-France), de 1714 à 1901, de George Ier à Victoria (devenue Saxe-Cobourg-Gotha par son  mariage avec le prince Albert, mais appartenant toujours à la dynastie originaire du royaume allemand).
George Ier ne parlant pas anglais mais seulement allemand et français, c'est en français que les séances du Conseil des ministres anglais se passaient car les ministres anglais connaissaient l'anglais et le français : soulignons que, jusqu'à présent et depuis la conquête de 1066, il n'y a eu, à ma connaissance, aucun monarque anglais qui ne parlait pas le français .
Avec George II également, je crois, les séances ministérielles se passaient en français.
Pas avec George IV, assez fantasque mais original, qui a fait construire le Pavillon royal de Brighton, d'une architecture d'origine indo-musulmane assez intéressante (voir l'extérieur du Pavillon au bas de ce billet).
J'ai tenu à vous présenter certaines colonnes intérieures de ce Pavillon ; vous en voyez deux ci-dessus.
Ces colonnes renouent avec l'origine des colonnes car elles ressemblent à des arbres : elles ressemblent ici (c'est inédit) à des palmiers.
Elles et leurs chapiteaux feuillus, sous certains aspects, partagent l'originalité de
George IV, qui, disons-le entre nous, n'était pas très sympathique, ni distingué, pas plus que les autres membres de sa dynastie, à l'exception de Victoria.
Voici une photo de l'extérieur du Pavillon royal :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire