lundi 15 août 2016

Mort pour faire vivre un arbre

Que diriez-vous de nourrir votre arbre, après avoir été inhumé dans une urne bio, lors de votre décès ?
Ces urnes bios de la compagnie « Urna Bios » pourraient vous le permettre.
Je m'étais résigné, quant à moi,  à laisser mes cendres reposer pendant 99 ans dans un funérarium pour finir je ne sais où, mais peut-être changerai-je maintenant d'idée.
J'y réfléchis beaucoup, comme je réfléchis aux conditions de ma mort (aide médicale à mourir au Québec ? suicide assisté en Belgique ou en Suisse ! Ou peut-être au Québec si les députés canadiens nous laissent décider de notre propre mort en ne cherchant pas à nous imposer leurs peurs ou leur pusillanimité suspectes -la majorité d'entre eux étant complices de tant de génocides réussis ou ratés, ils craignent sans doute qu'on leur remette sous le nez).
L'idée que mon corps serve à faire pousser un arbre me plaît bien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire