mardi 3 mai 2016

Fraises anciennes, fraises modernes

Ces fraises dans une vase de porcelaine chinois, peintes au début du 18e siècle par Adriaen Coorte, me semblent bien différentes des fraises de maintenant.
Leurs akènes, ces petits points qui sont les véritables fruits du fraisiers (ce que nous appelons « fraise » n'étant que la porteuse de ces fruits) sont plus saillants, si je puis dire, que dans les fraises que nous connaissons maintenant.
Voici un akène agrandi :

 Et voici une fraise actuelle :

Voici, enfin, un agrandissement d'une des fraises du tableau d'Adriaen Coorte :


La différence est visible, me semble-t-il.
Est-ce une effet de l'industrialisation de la culture des fraises ?
Je pense que oui !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire