mardi 15 mars 2016

Les lugubres ides de Mars

Ce jour est celui des ides de mars, le jour où, en 44 avant Jésus-Christ, Brutus et Cassius, ainsi que leurs complices, ont assassiné Jules César, lors d'une séance du Sénat qui se tenait exceptionnellement dans le théâtre de Pompée, la Curie du Forum étant en reconstruction. 
Dans son « Enfer », Dante inflige le même châtiment à Brutus et à Cassius que celui qu'il inflige à Judas, qui a trahi Jésus : tous trois sont mâchés dans les trois bouches de Satan, au centre de l'enfer, comme dans l'image ci-dessus.
Pour Dante, qui est ennemi des papes, comme la plupart des gens bien, et partisan des empereurs (du Saint-Empire romain germanique) qui, à son époque, s'opposent aux papes, l'assassinat d'un empereur est aussi grave que la trahison et le supplice de Jésus.
(Sans doute, Dante pense-t-il que l'assassinat d'un pape n'est pas un crime, à peine un péché).
L'assassinat de César, pour lui, comme pour moi, est le début de notre ère, aussi bien que la naissance de Jésus.
Ce jour est donc important.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire