jeudi 3 décembre 2015

Tintin, Milou, Haddock étasuniens

Dans son film sur Tintin, Steven Spielberg a tenté de respecter l'apparence « belge », ou, en tous cas, « européenne », des personnages de la bande dessinée de Hergé.
Mais il a changé leur caractère, notamment au chapitre des armes à feu : il en a fait des Étasuniens, assoiffés effectivement de fusils, de révolvers, de mitraillettes, de sang et de massacres.
Massacres d'étrangers aussi bien (voire davantage) que de concitoyens.
Il aurait dû changer leur apparence pour refléter  ce considérable changement intérieur et leur donner celle que vous leur voyez dans cette image.
Cela aurait moins juré.
Même Milou a l'air plus bandit, plus loup (et pas seulement mi-loup, si vous me permettez le jeu de mots).
Le capitaine Haddock et Tintin, pour leur part, sont vraiment au diapason de leurs mœurs étasuniennes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire