dimanche 6 septembre 2015

L'amour discriminatoire ?

Je ne sais pas si en créant cette sculpture intitulée « Aphrodite guidant la flèche d'Éros », Rudolph Tegner, l'artiste, s'est avisé qu'il reconnaissait ainsi par cette œuvre que, guidée par la déesse de la beauté, la flèche de l'amour était réservée aux personnes dotée de beauté.
Ce qui est manifestement faux parce que l'amour, enfant de bohème, est aveugle et vise éventuellement toute personne, belle ou laide !

L'amour ne fait pas de discrimination, contrairement aux habitants du nord de l'Europe durant les années trente, au moment où vivait Tegner, un Danois, et où il pratiquait une variante de l'art déco.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire