samedi 11 juillet 2015

Sujétion

Deux symboles (sur trois) de sujétion du Québec dans cette photo de l'Assemblée nationale.
Vous les verrez mieux si je vous présente de plus près le fauteuil du président de l'Assemblée :

Il y a, au-dessus du dossier du siège du président cette couronne britannique et, au-dessus de la couronne, le crucifix, jadis installé sur les ordres du premier ministre Maurice Duplessis, d'horrible mémoire.
La couronne :
 
Le crucifix :

Le troisième, le drapeau canadien, apparaît lui, dans la salle de l'ancien Conseil législatif, aboli dans les années soixante, quand le parti au pouvoir (toujours élu par une minorité des électeurs, selon la tradition britannique) est le parti libéral.
Peut-être pourrait-on parler d'un quatrième symbole de sujétion, qui consisterait dans la disposition de la salle de l'Assemblée, qui se conforme aux usages de la Chambre des Communes de Londres où députés du gouvernement et députés de l'opposition se font face.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire