jeudi 7 août 2014

Mancie végétale

Je ne me lasse pas de la texture du feuillage (est-ce le bon mot ? ) des thuyas que l'on appelle « cèdres » au Québec depuis la Nouvelle-France sans doute parce que ce conifère ressemblait à ce qu'on appelle « cèdres » en Europe.
On dirait une fourrure végétale ou une tapisserie, voire une série d'écailles, comme sur le corps des serpents et des tortues, et quand le vent la fait onduler il lui fait prendre des formes fantomatiques : on peut y lire, je pense, autant de choses que dans les nuages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire