dimanche 11 mai 2014

Une « drag queen » que jalousent les politiciens

C'est cette « femme à barbe » autrichienne qui a remporté le concours de chansons de l'Eurovision cette année (hier je pense).
En réalité Conchita Wurst (c'est le nom qu'elle se donne, son nom véritable est Tom Neuwirth) est un homme qui se déguise en femme et se définit comme une « drag queen ».
Sa candidature (et, j'imagine, sa victoire) ont scandalisé beaucoup de gens en Europe, surtout ceux qui sont dans la mouvance politique et culturelle russe.
Évidemment, il ne faut pas confondre politique et monde du spectacle, et rappeler que le spectacle est du divertissement, du jeu, de la représentation.
Une « drag queen » est parfaitement à sa place dans un concours de chansons.

Pas tellement dans les parlements et les gouvernements.
Car la politique telle qu'elle se pratique aujourd'hui se rapproche tant du monde du spectacle et compte tant de clowns, comédiens, tragédiens et autres bouffons que les politiciens ont l'impression qu'on révèle le veule rôle qu'ils jouent quand une « drag queen » leur vole la vedette.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire