mercredi 21 mai 2014

Dévouées chèvres de 1833 à Québec

Je suis particulièrement intéressé aujourd'hui par cette aquarelle de James Pattison Cockburn dont vous voyez la partie gauche.
(Je vous présente l'aquarelle en entier au bas de ce billet, tout en vous soulignant que les droits sur celle-ci appartiennent au Musée des beaux-arts du Canada).
L'œuvre date de 1833 et représente une vue de Québec (au 19e siècle) à partir du parapet entre la citadelle et le château Saint-Louis, résidence des gouverneurs britanniques après avoir été celle des gouverneurs français depuis la fin du 17e siècle (voyez-le au bout du parapet).
L'aquarelle m'intéresse aujourd'hui parce que je dois pour la première fois de la saison tondre le gazon tantôt.
Si vous regardez bien un détail de l'aquarelle vous verrez pourquoi je ne l'aurais pas fait si j'avais vécu à Québec au temps de celle-ci.
Voyez :


Ce sont ces dévouées chèvres qui remplaçaient la malheureuse tondeuse que je serai réduit à utiliser.
Bienheureux temps !
Voici l'aquarelle en entier (consolation ? Mais elle est trop large pour qu'on en voie beaucoup de détails) :
 

Tous droits réservés © Musée des beaux-arts du Canada

Aucun commentaire:

Publier un commentaire