vendredi 3 janvier 2014

Mille et un spectacles en un seul, mille et un livres en un seul


La page couverture du numéro des Rois du « New Yorker » : des parents assistent au spectacle de Noël (ou des Fêtes, peut-être y a t-il des « accommodements raisonnables » à New York) que leur offre l'école de leur(s) enfant(s).
Photographient-ils (ou regardent-ils) le  spectacle ? Non, sur leur tablette, c'est leur enfant qui apparaît pour être « immortalisé » dans une photo.
Il me semble que cela annonce le spectateur futur. 
Chacun mettra en scène lui-même la pièce qu'il viendra voir.
Il le fait déjà, je sais : chaque spectateur voit un spectacle différent, déjà, comme chaque lecteur lit un livre différent de celui que lisent les autres, tous lisant apparemment le même livre.
Mais le phénomène, grâce à cette technologie, deviendra (plus ?) visible.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire