mercredi 16 octobre 2013

Si ce n'était que le vieux plaisir de zigouiller

Une chanson d'Alain Souchon qu'un ami a publiée dans Facebook :


 Je trouve remarquables ces vers qui s'adressent à toutes les religions (c'est à cause d'elles que je veux publier ici la chanson) :

Si ces vies qui chavirent
Ces yeux mouillés
Ce n'était que le vieux plaisir
De zigouiller


Voici toutes les paroles :

Et si en plus y'a personne

Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Tant de processions, tant de têtes inclinées
Tant de capuchons tant de peur souhaitées
Tant de démagogues de Temples de Synagogues
Tant de mains pressées, de prières empressées

Tant d'angélus
Qui résonne
Et si en plus
Y'a personne

Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Il y a tant de torpeurs
De musiques antalgiques
Tant d'anti-douleurs dans ces jolis cantiques
Il y a tant de questions et tant de mystères
Tant de compassions et tant de révolvers

Tant d'angélus
Qui résonne
Et si en plus
Y'a personne

Arour hachem, Inch Allah
Are Krishhna, Alléluia

Abderhamane, Martin, David
Et si le ciel était vide
Si toutes les balles traçantes
Toutes les armes de poing
Toutes les femmes ignorantes
Ces enfants orphelins
Si ces vies qui chavirent
Ces yeux mouillés
Ce n'était que le vieux plaisir
De zigouiller

Et l'angélus
Qui résonne
Et si en plus
Y'a personne

Et l'angélus

Qui résonne
Et si en plus
Y'a personne
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire