dimanche 15 septembre 2013

La démocratie est le paradis des rois (et autres monarques)

Image empruntée au « New Yorker » ( © )

Traduction de la légende

« S'ils ne cessent pas de se plaindre, Sire, vous pourriez les menacer d'établir la démocratie. »

Les monarques sont tranquilles avec la démocratie, ils règnent et ne sont pas responsables des iniquités. 
Et les peuples ne peuvent pas trop se plaindre car, sous ce régime, ce n'est pas la « grâce de Dieu » qui élit les dirigeants mais le peuple même, et sa niaiserie naturelle et « simiesque » (que les singes m'excusent), ainsi que l'argent des ploutocrates qui tout achète, même les plus honnêtes des chroniqueurs, surtout du journal « La Presse » !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire