mardi 6 août 2013

Les larbins de la religion ou de l'idéologie ne sont jamais élus démocratiquement

Cette caricature de Fleg résume bien la pensée superficielle de ceux qui croient que la démocratie c'est les élections.
Outre le fait que, dans les démocraties de type britannique, par exemple, les élections élisent un gouvernement majoritaire avec parfois un tiers des votes, voire moins, les élections ne sont que le début de la démocratie *.
Le plus important dans la démocratie c'est l'exercice du pouvoir.
Et quand cet exercice consiste surtout à saboter les institutions démocratiques et à en saper les bases, et, dans le pire des cas, à imposer une loi religieuse à tous, même à ceux qui n'appartiennent pas à cette religion, alors l'élection est annulée. 
Elle n'a pas été démocratique.
Ce pharaon de Morsi dans ses bandelettes était le fossoyeur de la démocratie.
Il fallait le renverser comme on aurait dû renverser Hitler dans les années trente.
Les larbins de la religion et/ou de l'idéologie doivent être balayés même si, apparemment, ils sont élus démocratiquement, car ils ne le sont pas.
(J'en connais d'autres !)

* Que pensez-vous de l'élection majoritaire de Mugabe ? Démocratie ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire