samedi 11 mai 2013

La semaine de « sensibilisation au clitoris »

Vous ne lisez pas, les caractères sont vraiment trop petits.
Voici donc cette note de Josée Blanchette dans sa chronique hebdomadaire d'hier (10 mai 2013, au cas où vous liriez cela à une autre époque que maintenant) dans « Le Devoir » (ici) :

Noté que nous sommes en pleine semaine de «sensibilisation» au clitoris, du 6 au 12 mai, la même que la Semaine de la santé mentale. Ce ne doit pas être un hasard si on nous traite d’hystériques (du mot utérus). Mai est également le mois national de la masturbation. C’est le pollen qui veut ça, faut s’y faire. La chick clit est tout indiquée.

(Je ne sais pas ce qu'est la « chick clit » (c'est manifestement mon âge qui est la cause de cette ignorance) mais il semble que ce soit de la littérature ou du cinéma porno légers pour dame).
Mais ce que je trouve extraordinaire là-dedans c'est la coïncidence entre la semaine de « sensibilisation au clitoris » et le « mois national de la masturbation ».
J'imagine que les autres semaines de ce « mois national de la masturbation » sont réservées à la « sensibilisation » à d'autres organes génitaux, voire à la convergence entre certains d'entre eux.
J'attends des nouvelles à ce sujet et vous tiens au courant : je ne voudrais pas que ni vous ni moi manquions ces semaines si importantes.
Selon vous, ce tableau du Titien illustrerait-il bien ce billet ?
(Je n'ai pas osé le placer là-haut de peur d'être censuré).

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire