dimanche 14 avril 2013

Les malheurs d'un dictateur obèse

Pensez au malheur de ce pauvre dictateur d'être le seul obèse de toute la Corée du nord.
Et aux graves difficultés qu'il a, pour entretenir son obésité,  à faire venir secrètement sa malbouffe du McDonald le plus près de chez lui, celui qui est situé à Pékin peut-être.
À mon avis les USA devraient lui accorder le statut de réfugié pour qu'il puisse enfin rencontrer un grand nombre de ses semblables et satisfaire un peu sa morbide boulimie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire