mercredi 8 août 2012

Rapacité et goinfrerie

Je me demande si le Comité international olympique, avec la rapacité qui le caractérise depuis la présidence du franquiste catalan -et qui est en train de dénaturer l'olympisme et le sport- va me poursuivre pour m'être ainsi moqué de son sigle si protégé et si cher d'utilisation.
J'attends les mises en demeure.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire