jeudi 16 août 2012

À bas la Suède !

Jusqu'à cette histoire à propos de Julian Assange, j'ai toujours eu un préjugé favorable à l'égard de la Suède.
Mais depuis, patatra !
M'a fait revenir pour toujours sur cette appréciation cette histoire de demande d'extradition à cause, disent les autorités suédoises, de deux pétasses prétendument violées et qui n'auraient pas mérité mieux peut-être que de l'être effectivement ou plutôt, puisque, d'une part, un ami Facebook m'écrit qu'aucune femme ne mérite d'être violée et que, d'autre part, c'est la torture qu'affectionnent les maîtres étasuniens de ces dévoyées, de subir quelques longues séances de «noyade simulée» (et jugées ensuite pour haute trahison car ce sont, j'en suis sûr, des agentes de la CIA).
En outre j'ai appris que leur roi Bernadotte actuel aimait les partouzes et que le fondateur d'Ikea était un ancien sympathisant nazi, collaborateur des Nazis allemands pendant la dernière guerre.
Cela est très révélateur de la moralité de la
Suède.
Qui se prétend pourtant une démocratie et qui se fait, mais ce n'est pas étonnant étant donné tout ce que je viens de dire, alliée des États-Unis pour faire taire ce héraut de la vérité et de la démocratie véritable qu'est Julian Assange.
Et c'est la Colombie * qui protège ce héraut.
La Colombie, cet antre de la drogue et de ses trafiquants, du moins l'assure-t-on aux USA.
Heureusement, à l'heure actuelle, ce pays est l'ennemi de l'empire étasunien, auteur de tous les coups d'état dictatoriaux en Amérique latine depuis l'énoncé de la doctrine Monroe au début du 19e siècle.
C'est cette inimitié, peut-être provisoire (la CIA fomente déjà le coup d'état qui renversera ce gouvernement libre de l'emprise de l'empire), qui amène la
Colombie à protéger la vérité et la démocratie véritable.
On croit rêver.

Que tombe la Suède, complice de la CIA !
(L'article de la Presse est ici).



* Erreur ! Un non-ami Facebook me signale que c'est l'Équateur qui accorde ainsi sa protection à la vérité (comme l'indique le titre de l'article auquel je vous renvoie). Quel courageux pays que l'Équateur ! Que ne risque-t-il pas avec l'empire infâme du nord !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire