mardi 22 mai 2012

Parallélisme

Le traitement botox (manifestement mal réussi) des lèvres de l'une poursuit vraisemblablement le même objectif que le traitement «naturel» du derrière de l'autre.
Je ne sais pas si le singe mâle éprouve le même sentiment à l'égard du derrière de la guenon que celui que nous éprouvons, disons que j'éprouve, à l'égard des lèvres de la dame.
Peut-être!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire