vendredi 24 février 2012

Brume de littérature

Crédit photo: Paul Teppe - FlickR

Pour moi, rien de plus proustien que le Paris que l'on voit dans cette photo.
Elle est prise de la terrasse du «Printemps» du boulevard Haussmann, avec les coupoles récemment redorées du grand magasin, et l'on voit la cage de la scène du Palais-Garnier au centre.
L'Opéra et ses baignoires pleines de poissons (et de sirènes) au sang bleu.
En bas, sur le
boulevard, on voit à peine les voitures.
Mais, quoique proustien, rien de profond.
C'est le versant mondain de la Recherche, celui des illusions.
Mais je ne vois pas la photo comme elle est, elle est toute embrumée de littérature.
Voici une vue rapprochée de la cage de la scène
du Palais-Garnier:

Crédit photo: Paul Teppe - FlickR

Et un zoom sur la petite coupole de droite avec ses colonnettes torses:

Crédit photo: Paul Teppe - FlickR

Aucun commentaire:

Publier un commentaire