jeudi 24 mars 2011

Améthyste, aigue-marine ou topaze

Partout on dit qu'elle avait des yeux d'améthyste.
Et il est vrai que je lui en ai vu une fois, dans « Cléopâtre », je crois.
Mais ici, manifestement, elle a plutôt des yeux d'aigue-marine ou, comme sa bague, des yeux de topaze bleu, comme celui -énorme- qu'on avait voulu me vendre (2 000$) à Sarasota en Floride dans les années quatre-vingt (c'était sans doute une fraude quoique le vendeur était bijoutier dans St Armand's Circle -page en anglais au bout de ce lien).
Mais impossible de trouver une photo où elle porte ces yeux d'améthyste.

L'îlot ovale (comme un œil)
de
St Armand's Circle à Sarasota,
dans la mer bleue et verte comme un topaze
ou comme une aigue-marine
.

P.S. J'allais oublier de vous faire remarquer, dans la photo, la «mise en abyme» des yeux par la bague ou vice-versa.
Et, d'ailleurs, la «mise en abyme» généralisée qui est répandue dans tout ce billet.

2 commentaires:

orfeenix a dit…

Souhaitons qu' il s' agisse d' un abîme celeste et non d' une abysse,les femmes de tous les exces ont souvent une intense quête d' idéal.

Jack a dit…

Avec 7 maris et la vie à Hollywood n'a-t-elle pas connu l'abysse infernale sur la Terre, si je puis dire?

Enregistrer un commentaire