lundi 5 avril 2010

Quoi? Alice? Ou n'importe quelle héroïne de Disney?

Sourire ou croissant de lune?

Je reviens à l'instant du cinéma où je suis allé voir l'«Alice» de Tim Burton (je n'appelle pas le film «Alice au pays des merveilles» car il ne le mérite pas).
Je croyais retrouver dans ce film au moins une partie de l'inventivité de Lewis Caroll.
C'est plutôt un aplatissement de l'œuvre, ramenée au niveau (bas niveau) des films pour enfants actuels, originaires des usines à films Disney ou pas mais toujours d'origine états-unienne.
Une méchante princesse (et sa cour de monstres) a usurpé le trône royal de sa bonne sœur (j'aime bien le jeu de mots «bonne sœur») qui le récupère grâce à un(e) champion(ne), un accessoire magique, et une cour des miracles d'infirmes et de mal-formés.
Pour les gens qui connaissent l'œuvre originale il y a parfois de subtils clins d'œil.
Pour ceux qui connaissent Shakespeare, il y en a aussi (Tim Burton essaie de tirer le Chapelier fou vers Hamlet ou est-ce celui qui le joue?).
Mais j'avoue préférer les productions de ma propre imagination lors de ma première lecture du livre (dans les différents volumes d'une encyclopédie de la jeunesse) à celles de Tim Burton.
C'est pourquoi je vous présente l'image ci-dessus, supérieure au film selon moi car elle contient toute l'incertitude du conte de Caroll à propos des personnages et/ou organes qui y apparaissent: sont-ils ceci ou cela? Sont-ils ceci et cela? Sont-ils ou ne sont-ils pas?
Cette image présente-t-elle un croissant de lune ou le sourire du chat de Cheshire? L'un et l'autre? Quoi?
La seule scène du film que j'ai appréciée est celle de cette métamorphose du sourire en croissant ou du croissant en sourire.
(Quoi, personne ne se déshabille me demanderez-vous? Oui, Alice le fait plusieurs fois. Mais on ne voit rien).

P.S. Veuillez lire le billet de Denise Pelletier sur le même sujet ici.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ta rien compris au films toi !
Que veut tu retrouver dans le films que tu a lu dans le classique "Alice au pays des merveilles" ?
Ce n'est pas un remake !!!!

Jack a dit…

Oui, monsieur ou madame Anonyme de Rambervillers ou des environs.
Mais oui, j'ai compris que c'était un navet. Je ne voulais pas un «remake» je voulais un bon film.

Publier un commentaire