mardi 26 janvier 2010

Question de sport?

Je pars au gym tout à l'heure, comme tous les mardis, et avant de partir je tombe sur une anecdote à propos de Winston Churchill.
À quelqu'un qui lui demandait les raisons pour lesquelles il avait atteint un si grand âge et quel était le secret de sa forme (il mourra à 90 ans), Churchill répondit:

Le sport, je n'en fais jamais!

Quand on pense à ce qu'il consommait comme whisky et comme cigares, on se dit qu'on a pris la mauvaise voie en s'entraînant comme on le fait depuis presque trente ans, sans jouir pour cela d'une forme extraordinaire.
On se met aussi à douter de la pertinence de la remise en question révolutionnaire de l'hérédité des charges et des titres.
Churchill était un descendant en ligne directe du duc de Malborough -le célèbre Marlbrough
de la chanson de folklore française et le vainqueur de quelques-uns des maréchaux potiches de Louis XIV- et il tenait peut-être son génie de la guerre de ce lointain ancêtre (le génie a sauté plusieurs générations, il faut cependant le remarquer).
Et peut-être tenait-il sa forme de sa longue lignée de guerriers et de ducs.
Ou peut-être (plus certainement, car celle-ci se transmet sans doute moins bien que le génie) sa forme tenait-elle à un heureux hasard dont nous n'avons pas, pour notre part, bénéficié.
Quoi qu'il en soit, on l'envie un peu, lui et cette forme qui s'ajoutait à son génie particulier.
Espérons qu'en chantant la très longue chanson de
Marlbrough la forme nous viendra (remarquez que la chanson relève de la pensée magique car le duc de Malborough n'est pas mort à la guerre):



Marlbrough s'en va-t-en guerre

Marlbrough s'en va-t-en guerre,

Mironton, mironton, mirontaine, 

Marlbrough s'en va-t-en guerre,

Ne sait quand reviendra
 (trois fois)


Il reviendra z'à Pâques,

Mironton, mironton, mirontaine,
Il reviendra z'à Pâques

Ou à la Trinité (trois fois).

La Trinité se passe,

Mironton, mironton, mirontaine,
La trinité se passe,
Marlbrough ne revient pas (trois fois).

Madame à sa tour monte,

Mironton, mironton, mirontaine,
Madame à sa tour monte
Si haut qu'elle peut monter
(trois fois).

Ell' voit venir son page,
Mironton, mironton, mirontaine,
Ell' voit venir son page 

Tout de noir habillé (trois fois).

Oh page, mon beau page,
Mironton, mironton, mirontaine, 

Oh page, mon beau page,
Quell' nouvelle apportez (trois fois)?

Aux nouvell' que j'apporte

Mironton, mironton, mirontaine,
Aux nouvell' que j'apporte,
Vos beaux yeux vont pleurer (trois fois).

Quittez vos habits roses,
Mironton, mironton, mirontaine,
Quittez vos habits roses
Et vos satins brochés (trois fois)!

Prenez la robe noire,
Mironton, mironton, mirontaine,
Prenez la robe noire
Et les souliers cirés (trois fois).

Monsieur d'Marlbroug est mort,
Mironton, mironton, mirontaine, 

Monsieur d'Marlbrough est mort,

Est mort et enterré (trois fois).

L'ai vu porter en terre,
Mironton, mironton, mirontaine, 

L'ai vu porter en terre

Par quatre z'officiers (trois fois).

L'un portait sa cuirasse, 

Mironton, mironton, mirontaine, 

L'un portait sa cuirasse, 

L'autre son bouclier (trois fois).

L'troisième portait son sabre 

Mironton, mironton, mirontaine,

L'troisième portait son sabre, 

L'autre ne portait rien (trois fois).

A l'entour de sa tombe,

Mironton, mironton, mirontaine, 

A l'entour de sa tombe

Romarin fut planté (trois fois).

Sur la plus haute branche, 

Mironton, mironton, mirontaine,

Sur la plus haute branche 

Le rossignol chantait (trois fois).

On vit voler son âme, 

Mironton, mironton, mirontaine, 

On vit voler son âme
À travers les lauriers (trois fois).

La cérémonie faite, 

Mironton, mironton, mirontaine, 

La cérémonie faite,

Chacun s'en fut coucher (trois fois).

J'n'en dis pas davantage, 

Mironton, mironton, mirontaine, 

J'n'en dis pas davantage,

Car en voilà z'assez (trois fois).

1 commentaire:

atalante a dit…

Certaines natures physiques sont meilleures que d,autres..mais de là à cesser de prendre soin de nous ! Il y a une marge.

Publier un commentaire