jeudi 14 août 2008

Ajout à propos des tricheries

On dirait que les tricheries anciennes deviennent vénérables.
Les œuvres d'art qui y souscrivent les transforment en quasi vérités ou, en tous cas, en charmantes histoires à qui on pardonne volontiers de ne pas être vraies (j'ai presque des remords à en dénoncer le mensonge).
Elles seraient encore plus charmantes si de vieux grands prêtres héritiers du Sanhédrin (et qui, n'en doutez pas, mettraient Jésus-Christ à mort si l'occasion leur en était donnée) ne tablaient pas sur elles pour exploiter à leur profit la crédulité des gens qui demandent à être consolés des malheurs ou des déceptions de la vie.
Elles deviendraient alors des histoires purement charmantes, comme les histoires de la mythologie grecque et latine dont personne ne profite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire